T comme Thélème

– Alors, me dit Inès, happy single ?

Inès et moi, nous ne nous connaissons pas. Je la vois seulement pour la deuxième fois et avec trois ans d’écart. Pourtant, elle a compris très vite que j’allais bien et sa question n’en est pas vraiment une. C’est la constatation d’une évidence. C’est qu’elle est passée par là, elle aussi. La seule différence entre elle et moi, c’est qu’elle s’est consolée avec un autre homme. Mon ex-neveu, en l’occurrence.

– Ben oui, lui dis-je. J’ai découvert la liberté.

Grand sourire de connivence de part et d’autre de la table mais cette précision ne lui était pas nécessaire.

Dans le train qui me ramène chez moi, je lis Rabelais, Gargantua, chapitre LV:

« Fais ce que tu voudras; parce que les gens libres, bien nés et bien éduqués, vivant en bonne compagnie, ont par nature un instinct, un aiguillon qui les pousse toujours à la vertu et les éloigne du vice, qu’ils appelaient honneur. »