7 questions

d2875-37348224

Est-ce qu’on doit connaître par cœur le nom de ceux qui ont écrit les textes? et l’époque? Est-ce qu’on doit venir en costume? Est-ce qu’on peut choisir sur quel texte on sera interrogé? Est-ce que je peux passer vers dix heures, c’est plus facile pour mon bus. Est-ce que je peux passer vers deux heures et demie, comme ça j’ai le temps de manger à l’aise. Est-ce qu’il faut connaître tout le vocabulaire? Sur combien de points sera la grammaire?

Aujourd’hui, les élèves de Madame ont leur examen de français langue étrangère.

L’écrit et l’oral.

L’avant-veille, ils avaient un tas de questions dont certaines sont tout à fait inédites 🙂

Publicités

Question existentielle

Knack Weekend KW 2018 36

Que pensez-vous de cette photo et de ce titre? a demandé Madame. Est-ce que ce jeune vous représente?

Ce n’est pas mon style, a répondu un quart de la classe, il ne me représente pas, a dit un autre quart. Un seul garçon est enthousiaste et voudrait lui ressembler, vêtements, chaussures, coupe de cheveux, tout lui plaît.

Les trois quarts affirment qu’ils ne s’intéressent pas à la mode. Pourtant, plusieurs garçons n’ont aucun mal à reconnaître la marque et le modèle des chaussures: ce sont des Nike Air de Sean Wotherspoon, apprennent-ils à Madame. Une petite recherche lui permet de constater qu’elles coûtent plus cher que des chaussures italiennes faites sur mesure par un bon artisan… Pourtant un des garçons trouve que c’est un look « de pauvre »…

Chacun ses goûts, je respecte les choix de chacun, disent les trois quarts de la classe. D’autres insistent sur le droit à la différence ou préfèrent « qu’on ne se ressemblent pas tous ».  

Par contre, la photo n’obtient aucun suffrage: ils n’apprécient pas qu’on ait placé le garçon dans ce décor de rue, sur ces armoires de l’électricité, avec ce graffiti sur le mur. On veut le faire passer pour un « bad boy », disent-ils, et cette image ne leur plaît pas du tout.

Quelques-uns prennent le garçon en pitié et espèrent qu’à 15 ou 16 ans, il ne sera pas propulsé d’un coup dans le mannequinat.

C’est une erreur de la part du magazine, conclut une des filles, de l’appeler ‘une icône de la mode’, il faudrait au contraire encourager les jeunes « à trouver leur style unique » au lieu de les pousser à imiter des modèles.

Bref, ils ont dit plein de choses intelligentes et Madame est bien contente d’eux 🙂

L’article est ici et la photo vient du site du photographe Jef Boes.

Question existentielle

d2128-4073319178-3

Le billet aurait tout aussi bien convenu sous la rubrique ‘stupeur et tremblements’ mais sans doute Madame n’a-t-elle pas voulu attendre jusqu’au 23 pour vous faire part de son dernier sujet de stupéfaction.

Vendredi dernier, les élèves sont priés de s’exprimer sur leurs points forts, sur ce qui les intéresse, sur ce qui a motivé leur choix d’études.

– Moi, dit l’unique latiniste de la classe, je n’aime pas le latin.

Madame ouvre de grands yeux:

– Tu as choisi de rester en latin mais tu n’aimes pas le latin?

Voilà, c’est ça, elle a bien compris. Le latin l’emmerde mais bon, autant faire ça qu’autre chose.

Du côté de ceux qui ont choisi les maths fortes combinées avec les sciences – le top du top des filières fortes en pays flamand – il y a un autre champion de la motivation:

– Moi, je n’aime rien.

– Rien? dit Madame, avec un reste d’espoir dans la voix. Tu as choisi les maths fortes et les sciences mais tu n’aimes ni les maths ni les sciences?

– C’est ça, dit-il.

– Mais en dehors de l’école, s’inquiète-t-elle, il y a des choses que tu aimes?

La réponse se fait attendre quelques secondes de trop au goût de Madame:

– Oui, le sport…

– Et…?

– Le sport et… (on sent qu’il cherche, qu’il cherche, qu’il se rend compte que ce serait bien s’il pouvait nommer une deuxième chose) … et le sport.

Question existentielle

99cff-dyn009_original_336_448_pjpeg__273fd3207652b4e92d6a0ec7f9b6d778

Qu’est-ce que je vais lui répondre, si elle me demande « Tout s’est bien passé? » au moment de lui remettre la clé, se tracasse l’Adrienne, des heures à l’avance.

Est-ce que je vais lui dire que j’ai entendu ronfler le type d’à côté, toute la nuit? Entendu des gens discuter le coup dans le couloir ou prendre des douches à minuit passé? Elle n’y peut rien!

Est-ce que je vais lui faire part de mon étonnement sur la différence de 12 € entre le prix annoncé et le prix payé? Elle me dira que c’est un problème de taxes qui ont augmenté.

Est-ce que je vais lui signaler les deux ou trois petites choses qui attendent une main bricoleuse, lampe déglinguée, fil électrique sorti de sa gaine, bout de plinthe détaché du mur?

Mais l’Adrienne s’est tracassée pour rien: la question « Tout s’est bien passé? » ne lui a pas été posée.

***

Par contre, elle aurait mieux fait de réfléchir à sa valise, ainsi elle n’aurait pas dû constater, trois heures plus tard, qu’elle avait oublié sa robe rouge et quelques menus achats dans la penderie de la chambre 403.

Question existentielle

84138-4073319178

Madame a la chance d’avoir des élèves fort polis, qui remercient d’avoir été appelés à son bureau pour y recevoir « des conseils » ou pour s’y être fait remonter les bretelles.

Le mois dernier, juste après s’être entendue dire « c’est parce que je t’aime bien », elle a tout à coup été saisie d’un doute.

Alors elle vous pose la question qui la turlupine depuis un bon mois: bien aimer quelqu’un, est-ce que ça donne des droits?

Question existentielle

lion-wild-africa-african.jpg

Vous ne nous trouvez pas trop paternalistes? demande un des hommes autour de la table. 

Silence. Tous les regards d’hommes se posent sur les trois femmes présentes. Car l’enseignement est affaire de femmes, apparemment, et le business philanthropique affaire d’hommes. 

C’est Madame qui répond. Allez savoir pourquoi, quand elle est dans son rôle de Madame, elle ne connaît pas la timidité 😉 

Bien sûr, dit-elle. Bien sûr que c’est paternaliste. 

Ça ne manque pas de faire son petit effet. S’étaient-ils donc attendu à ce que les trois profs présentes se récrient que non, pas du tout? 

Bien sûr que c’est paternaliste de décider selon les critères choisis par eux – critères parfois discutables – quel jeune de 18 ans aura droit à un soutien moral et financier en vue de ses études supérieures. 

Bien sûr! 

Mais en même temps, il faut les remercier et les féliciter, tous ces messieurs autour de la table, chefs d’entreprise ou médecins spécialistes, de vouloir accorder un peu de leur temps et de leur argent à quelques jeunes défavorisés. 

Bien sûr, ce serait mieux encore si eux n’avaient pas à le faire et mieux encore si Madame n’avait pas à sélectionner qui, parmi ses élèves, sera proposé comme candidat. 

Beaucoup, beaucoup mieux. 

***

image de lion sud-africain fournie par WordPress

C comme conversation

les joies d'internet,question

En vue des diverses réunions de fin ou de début d’année, mon très sérieux journal propose une liste de sujets de conversation. 

Je ne sais pas ce que vous en pensez, personnellement je me vois mal tirer cette liste de ma poche et y piocher une question pour alimenter un entretien languissant: 

1. Si tu pouvais te mettre à table avec un personnage historique, lequel choisirais-tu?

2. Si tu devais emménager à l’étranger dès la semaine prochaine, dans quel pays t’installerais-tu? 

3. Quel est le meilleur livre que tu aies lu en 2017? 

4. Quel film pourrais-tu regarder sept fois de suite sans t’endormir? 

5. Si tu pouvais voyager dans le temps, où irais-tu? 

6. Quel était pour toi le meilleur jour de cette année?

7. Quel restaurant tu me conseillerais?

8. Qu’est-ce que tu préférerais gagner, un prix Nobel ou une médaille olympique?

9. Quelle est ta ville préférée? 

10. Quelles coiffures est-ce que tu as déjà eues?

11. Dans cinq ans, de quelle chose qu’on fait tous aujourd’hui aurons-nous honte?

12. Tu crois que dans vingt ans on roulera encore en auto? 

13. Quelle est la chose la plus bizarre que tu aies vue dans la maison de quelqu’un? 

14. Si tu étais le gourou d’une secte, quelle serait ta règle numéro 1? 

15. Tu donnes des surnoms à tes collègues? 

16. Quel est le pire prénom qu’on puisse donner à un nouveau-né? Et le plus beau? 

17. La tomate, est-ce un fruit ou un légume? Quelle est la différence?

18. Des ananas sur la pizza, c’est un crime ou c’est un délice? 

19. Quelle est la blague la plus rigolote que tu aies jamais faite avec ton frère/ta soeur? 

20. Tu as déjà visité une brasserie? 

21. Tu irais sur la planète Mars tout en sachant qu’il est impossible d’en revenir?

22. Quel est ton plus vieil ami? 

23. Tu as déjà pensé à te faire tatouer? 

24. Quel superpouvoir ton partenaire/enfant/parent devrait avoir?

25. Quel est ton talent le plus inutile?