Premiers!

Bratislava cityscape view on the old town

Les destinations les plus « vertes » de notre planète, selon quelques critères qui aboutissent en gros à calculer le nombre de m² d’espaces verts par habitant, sont en numéro 1 Reykjavík, en 2 Auckland et en 3 Bratislava.

A quoi j’ajouterais que si on est véritablement écolo ou inquiet pour la planète, on ne prend plus l’avion, ce qui exclut le voyage en Nouvelle-Zélande et sans doute aussi l’Islande. 

Les villes belges du palmarès sont Anvers (33e) et Bruxelles (39e). Les françaises sont Marseille (une belle 11e place, ce qui est un peu mystérieux pour moi, faudra que j’aille y voir ;-)), Paris 45e et Lyon 47e.

La Suisse aussi y figure, bien sûr, avec Berne (8e) et Zurich (22e), ainsi que de nombreuses autres villes européennes, quatre aux Etats-Unis et une au Canada, Toronto (40e) 

Parmi les destinations européennes, il y en a où j’espère encore aller, Prague (6e) et Rome (7e). Berlin, où on sera cet été avec Monsieur Neveu, a la 18e place.

***

menu déroulant à cliquer, avec le classement des 50 villes les plus vertes ici

source de l’article et de la photo ci-dessus (Bratislava) ici

T comme traduction

C’est chez Nuages que j’ai trouvé ce poème accompagné d’une photo que je n’ai pas osé lui demander undecided:

Laat er een tuin zijn

Laat er een tuin zijn
waar de bladeren heel traag
vallen, menig maal
hun laatste landingsplaats
bepalen, alvorens
de aarde juist te raken
waar ze in het verlengde
van hun vrije val ligt.

Laat het mijn tuin zijn
waar de wereld eeuwig blijft
haperen tussen zomer en herfst
tussen vallen en opstaan.

Peter TheunynckCalendar

Faites qu’il y ait un jardin

Faites qu’il y ait un jardin
où les feuilles très lentement
tombent, et décident
de leur point de chute
à plusieurs reprises, avant
de toucher la terre
en ce point de prolongement
de leur chute libre.

Faites que ce soit mon jardin
où le monde éternellement
oscille entre été et automne
entre la chute et le relèvement.

(traduction de l’Adrienne)

Le poème se trouve repris sur un site brugeois dans le cadre de la défense du Lappersfortbos.

DSCI4940.JPG

vue sur ma ville dans son « trou de verdure », le 23 avril dernier 
ici les Verts participent à la gestion et je m’en trouve fort heureuse pour la nature environnante, où de nombreux projets ont vu le jour et sont bien suivis. 

V comme vue du paradis

Chaque fois que mon ancien petit groupe de bénévoles organise quelque chose dans ce coin de paradis où je vivais autrefois, je le note soigneusement dans mon agenda et je me dis que je vais y participer. 

Puis, le moment venu, je n’y vais pas. 

N’hésitez pas à appeler ça de la peur. De la lâcheté. 

2076 - kopie.JPG

Pourtant, ce serait tellement mieux d’aller m’y promener

au lieu de l’admirer en photo. 

***

Celle-ci date de 2012. 

Les dernières que j’ai prises sont de l’été 2013… 

https://hibou756.wordpress.com/portfolio/52hibou-2016-suj…

thème: lumière