R comme retour

Il faisait dans l’Eifel aussi chaud et aussi sec qu’ici.

Avoir 26° un 20 septembre – comme la veille – c’est du jamais vu.

Le cheval n’a plus rien à brouter et se débat avec une croûte de pain.

Le vêtement de pluie qu’on avait emporté « au cas où » a pu rester dans le sac au dos.
Avec les chaussettes 😉

On aurait pu voyager encore plus léger.

34 commentaires sur « R comme retour »

  1. Voir tous ces chevaux, vaches, moutons n’ayant plus rien à brouter est effrayant…
    Et toujours pas de pluie annoncée, ni pour aujourd’hui, ni pour demain.

    J'aime

      1. Mais dis-le !
        Tu as le droit !
        La liberté d’expression, c’est l’inverse de piles Wionder : Ça ne s’use que si on ne s’en sert pas. 😉

        J'aime

  2. Dans quelques jours, il y aura 18 degrés, ou moins, et je vais pleinement respirer (sauf dans les trams et les bus et les magasins, et les cinémas, où le masque reste de rigueur).

    Moi, j’ai bien envie d’aller passer deux semaines à Venise, en octobre, même seul, d’y revenir après 20 ans. Mais me déciderais-je ?

    J'aime

    1. oh oui il faut y aller… en train (je sais, c’est plus cher que l’avion, mais on arrive au cœur de la ville et on pollue infiniment moins la planète :-))
      deux semaines à Venise, c’est magnifique, on a le temps de flâner, visiter et se perdre (moi je m’y perds ;-))

      J'aime

      1. Oui, en sortant de la gare, on a l’impression de descendre directement dans l’eau du canal. Et le voyage tout au long de la plaine padane n’est pas mal non plus …

        J'aime

      2. voilà! j’ai adoré descendre les marches de la gare vers le premier canal vénitien que j’aie vu de ma vie, c’est une image inoubliable 🙂
        j’aimerais moi aussi refaire ce voyage!

        J'aime

  3. Ce que nous appelions jadis le « beau temps » commence vraiment à nous faire déchanter. En fait, il n’est beau que par contraste, quand il n’y a plus que lui, le soleil est une catastrophe.
    À part ça, comment as-tu trouvé notre « far east » ?

    J'aime

    1. moi j’aime les nuages et une petite pluie de temps en temps 🙂
      le soleil, à petites doses
      et nos cantons de l’Est je les ai trouvés très beaux (très anormalement secs et chauds, j’y allais pour avoir de l’air :-)))))

      J'aime

  4. Ce qu’il y a de bien dans la nature, c’est qu’elle est imprévisible, alors prévoir, nous les petits hommes, un vêtement de pluie léger comme une bulle, des chaussettes pour les petits petons et un chapeau contre un soleil trop vif reste juste du bon sens. Dame Adrienne, la nature est étrange mais les petits hommes aussi, souhaitons que l’harmonie des mondes se fasse un jour, mais est-ce le programme de la Terre ?
    Douce semaine à toi. brigitte

    J'aime

  5. Dois-je me sentir coupable ? Cela fait la 4e nuit qu’il pleut un peu ici. Pas assez pour assurer la repousse de l’herbe dans les prés… mais on ne se plaint pas. Courage, la pluie arrivera chez vous bientôt

    J'aime

  6. Nous étions en Fagne, la Fagne, pas les Hautes Fagnes, il y avait 27°, mais dans les bois, il faisait vraiment bon, et de plus dans les bois, même si il y a du monde, on peut encore être tranquille, ce qui n’est pas le cas à la mer, là, je suis comme toi, je ne vais que quand il fait moins beau. Les prairies étaient malheureusement aussi assez sèches. Cette région de Chimay, est vraiment celle que je préfère, à chaque fois, je me sens requinquée.

    J'aime

  7. Tu aurais pu faire un devoir où tu détestais cette façon de considérer les femmes.
    Je suis sûr que tu aurais fait un récit parfait (comme d’habitude…)
    Quant à moi, j’ai manqué d’inspiration, j’ai fait un mauvais devoir et je le sais.

    J'aime

  8. Je ne connais pas la région dont tu parles mais je peux te dire que la région parisienne est complètement désséchée (fissures dans la « pelouse »).
    En revanche en ce moment, en Bretagne il y a un peu de crachin sur l’herbe brunie…

    J'aime

  9. Beaucoup trop chaud ici aussi, et surtout trop sec.
    Je suis allée me promener en forêt hier, c’était craquelé de partout.
    Aujourd’hui, un lundi férié (on en a profité pour aller en montagne), c’était différent, j’ai dû sortir l’imperméable et mettre des gants!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s