Le défi du 20

Pour le 20 mars, Passiflore (merci, Passiflore!) demande trois chanteurs et tout naturellement l’Adrienne a pensé à regrouper trois Italo-belges.

Le premier est évidemment Adamo, dont on peut lire ici la biographie, au cas où on ne la connaîtrait pas bien, et voir toute la discographie.

Tombe la neige est un de ses tout premiers morceaux, le choix est large et ceux que l’Adrienne aime sont nombreux, ils font partie de la jeunesse de sa Tantine.

Ensuite il y a Frédéric François. Il a francisé son nom, Francesco Barracato, et s’est spécialisé dans les chansons d’amour Latin Lover 😉

En 1972, mini-Adrienne et son petit frère braillaient Laisse-moi vivre ma vie 🙂

Enfin, Claude Barzotti, né Francesco Barzotti, qui en 1975 a fait chavirer le cœur de midinette de l’Adrienne bien avant qu’elle ne soit une Madame… et tiens! il chavire encore 🙂

71 commentaires sur « Le défi du 20 »

  1. En voilà une découverte, Claude Barzotti ! Les 2 autres sont antérieurs à mon départ de la Belgique, c’est ça donc.
    Voilà que cette chanson, Madame, va me trotter en tête tout ce dimanche, je penserai à toi donc:-)
    Bonne journée.

    J’aime

  2. C’est un bon choix.
    L’an passé, à l’occasion du 75ième anniversaire de l’accord « des hommes contre du charbon », la RTBf avait diffusé « Marina », le film de Stijn Coninx qui raconte la vie de Rocco Granata.

    J’aime

  3. Barzotti qu’est il devenu ? J’ai aimé ces 3 italiens surtout Adamo que j’ai vu sur scène étant jeune, il chantait Vous permettez Monsieur… bons souvenirs.
    Bon dimanche

    J’aime

      1. celui qui en était le plus persuadé était pourtant blond aux yeux bleus comme toute sa famille paternelle flamande, son italianité se résumait à son seul prénom mais il ne cessait d’affirmer « je suis Italien » 😉

        J’aime

  4. Trois chanteurs que j’apprécie, que j’écoute beaucoup moins ….cependant, Claude Barzotti fait partie de ce qu’on appelle « nos plaisirs coupables » avec ma grande fille de 40 ans, c’est à dire que lorsque nous sommes toutes les deux en voiture, nous chantons ses succès à tue-tête …mais vitres fermées !!!! Belle journée !

    J’aime

  5. La première chanson d’Adamo que j’ai entendue est « Fais-toi donc croque-mort » que l’on n’entend plus guère aujourd’hui.

    Claude Barzotti habite maintenant dans la région de Court St Etienne et a arrêté sa carrière .

    J’aime

      1. A l’époque un certain Michel Lemaire originaire de mon village était animateur à la RTB Hainaut, on avait organisé une fancy-fair à la salle paroissiale, et le comptoir du bar était un cercueil, c’était une autre époque, tout début des années 60.

        Aimé par 1 personne

      2. avec le petit frère on écoutait une émission sur radio Hainaut, les disques demandés (je crois)
        Michel Lemaire je connais le nom et la tête mais je ne sais pas du tout quel genre d’émission il présentait (je vais faire une petite recherche :-))

        J’aime

  6. Madame devrait pousser sa chaîne hi-fi à fond pour envoyer « Je t’aime à l’Italienne » à son voisin-chanteur ! 😉

    OK, je sors, non sans souhaiter un bon dimanche à tout le monde !

    J’aime

      1. en fait, maintenant que j’ai lu sa bio-wiki, ça me choque qu’il se plaigne d’avoir été le Rital des cours de récré belges, vu qu’il a été scolarisé en Italie jusqu’à 18 ans 😉
        et du coup je comprends pourquoi, malgré sa naissance en Belgique, il parle français avec un fort accent italien…

        J’aime

  7. Je pense que si , ce doit-être le même il était sur Radio-Hainaut , l’autre Lemaire plus connu surtout maintenant est Guy Lemaire qui était à la TV pour les émissions de Tourisme, la dernière étant Les ambassadeurs.

    J’aime

    1. je m’embrouille définitivement… je croyais avoir vu un Lemaire présenter la candidature d’un village de Wallonie pour l’élection du « plus beau village de Wallonie », j’ai regardé ça pendant le lock-down

      J’aime

      1. donc non, je ne le connais pas (sauf de nom), je viens de lire sa bio (voir ci-dessous) et je n’ai ni vu ni entendu aucune de ces émissions, il a quitté la radio avant que je commence à l’écouter et de télé, nous n’avions pas:

        « 19 décembre 1939 : Naissance, à Trazegnies, de l’animateur et producteur de radio et télévision belge Michel LEMAIRE. Après des humanités gréco-latines et des études supérieures en communications sociales à l’Institut Saint-Luc de Tournai, qui deviendra ensuite l’Institut des Hautes Etudes en Comunications Sociales (IHECS), Michel Lemaire s’oriente vers une profession radiophonique et entre à la RTB, la Radiodiffusion Télévision Belge. A 22 ans, il débarque au centre de production de Mons qui est en pleine mutation face au nouvel auditorat composé en majeure partie de jeunes. A l’aube de l’époque des yé-yés, alors que l’émission « Salut les Copains » est en plein essor sur Europe 1 en France, la RTB se doit de saisir la balle au bond. Michel Lemaire devient, avec Jean-Loup Viseur, Jean-Claude Ménessier et, un peu plus tard, Claude Delacroix, l’un des animateurs de radio belges francophones préférés des jeunes. Le titre de la première émission de Michel Lemaire est on ne peut plus clair: « Les moins de 20 ans ». Elle s’adresse aux adolescents et connaît un grand succès grâce au club qui permet aux jeunes de se rassembler autour d’événements et de communiquer entre eux: cela ressemble furieusement à l’ancêtre d’un réseau social. Ces émissions permettent à la jeunesse francophone belge de découvrir les artistes à la mode et Michel y accueille régulièrement des artistes comme Claude François, Dick Rivers et le local Salvatore Adamo. Il est à noter à propos de ce dernier chanteur que, à l’époque, Michel Lemaire reçoit une remontrance, par note de service officielle, de son directeur Camille Halsberghe pour avoir programmé deux fois dans la même émission une chanson d’Adamo, ce qui ne peut être toléré sur l’antenne d’une radio de service public ! Par la suite, l’animateur présente « Jeunesse 65 » qui devient ensuite « Formule J » proposé par Claude Delacroix. A la fin des années 1960, sa popularité est telle en Belgique francophone qu’il est très souvent sollicité pour présenter des soirées en tous genres comme, par exemple, les soirées « Oberbayern » mises sur pied lors des fameuses « fancy-fair » de l’Institut Saint-Luc à Mons. De tous temps, Michel Lemaire s’est intéressé et s’intéresse encore à la chanson francophone même si, ensuite, ses émissions radiophoniques, à la RTB puis à la RTBF, se tournent un peu plus vers le tourisme, sa seconde passion: « Les rendez-vous du dimanche » en 1969, « Les quatre saisons » en 1973, « La petite sieste elle a bon dos » en 1977 ou « Embarquement immédiat » dans les années 1990. Au début des années 1980, il donne des cours d’initiation à la chanson française à l’IHECS où il a fait ses études une vingtaine d’années plus tôt. Au fil de sa carrière, Michel a aussi l’opportunité de présenter des émissions télévisées qui ont pour titre « Promotion » (1963) puis « La caméra d’argent » (1970) avant de s’adresser aux seniors dans des programmes comme « Seniorama » notamment où il n’a de cesse d’inviter des artistes célèbres comme Lily Vincent, Tino Rossi, Georges Guétary ou Pierre Perret par exemple. Vous pouvez visionner cette dernière émission, datant de 1979 « 

        J’aime

  8. Je parlait de Guy Lemaire pour le tourisme, l’autre dont tu viens de mettre la biographie était un copain de mon cousin de 3 ans plus âgé que moi, c’est de cette façon que je le connaissais bien.

    J’aime

  9. Moi aussi j’aime bien Adamo. Sur ma playlist du moment, il y a ‘J’te lâche plus’

    (je te mets le lien si tu veux encore des titres pour enquiquiner le voisin ;-))
    Les deux autres moins, et je ne savais même pas qu’ils avaient un lien avec la Belgique…
    Mais tout ça m’a rappelé mon premier ‘amoureux’. Il avait 13 ans, moi 12, était Sicilien et me faisait écouter Umberto Tozzi et Adriano Celentano!!

    J’aime

  10. coucou du matin
    j’ai eu la chance d’écouter et voir Adamo en concert à Lunéville dans le théâtre de la ville voilà 20 ans je dirai, une ancienne collègue était une fan de la première heure de ce chanteur,
    tes deux autres choix ont également de très belle voix et sont charmants de sincérité
    belle journée

    J’aime

    1. je me suis posé la même question, et je me suis demandé pourquoi j’ai sélectionné trois hommes 😉
      un début de réponse, c’est que si je pense à mes chanteurs ou chanteuses préféré-e-s, me viennent surtout des noms de chanteurs… presque uniquement, en fait!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s