D comme défi 173

 

Etonnant ce que l’ON m’a offert comme CADEAU !!!

Cadeau

Qui est ce « ON » ? Quel est  donc ce « CADEAU » ???

***

Quatre saisons

à mon grand étonnement, à l’été de mes six ans, j’ai su tricoter. Cadeau de grand-mère Adrienne.

à mon grand étonnement, à l’automne de mes six ans, j’ai su nager. Cadeau de monsieur M***

à mon grand étonnement, à l’hiver de mes six ans, j’ai su lire. Cadeau de madame Vandemerckt.

Mais le plus étonnant avait eu lieu au printemps de l’année d’avant.

à mon grand étonnement, j’ai eu un petit frère.
J’ai mis longtemps à comprendre d’où venait ce cadeau. Mais comme pour les trois autres, c’était pour la vie.

***

Comment ?
Un petit frère, ce n’est pas un cadeau ?

 

 

18 commentaires sur « D comme défi 173 »

  1. Comme disait la chanson , on ne choisit pas ses parents , sa famille….
    Cadeau de vie oui , si on a des affinités ou une complicité c’est très bien mais parfois même entre frères et soeurs il n’y a rien…..
    Je connais quelques cas dans mon entourage.
    Belle journée et fais attention de ne pas t’envoler !

    J'aime

  2. En plein dedans, une histoire de fratrie dans laquelle je suis plongée… Quelle colère et quelle haine peuvent-être cultivées et se transmettre … je ne m’en remets pas… Et pourquoi donc ?….

    J'aime

  3. merci Lara 🙂
    des familles où tout est simple, je ne sais pas si ça existe…
    hahaha caro, qui est content de ce qu’il a? moi j’ai toujours pensé que ça aurait été mieux si mon frère avait été l’aîné 😉
    j’ai vu dans ma belle-famille des petites choses qui pourrissaient entre frères et soeurs pendant trente, quarante, cinquante ans… des petites choses de la petite enfance, du rapport à la mère…
    et comme tu dis, Marine: pourquoi donc? la vie est si courte, vivons le jour qui est 😉
    merci à toutes et bonne journée!

    J'aime

  4. grand ou petit, le frère, Brigou?
    le petit, je te préviens, dès fois il veut dormir dans ton lit, tous les soirs tu dois lui inventer des histoires (celles qu’ils préfèrent sont celles qui font peur, avec des sorcières) et tu dois constammment veiller sur lui parce qu’il ne fait que des bêtises, grosses et petites, et que c’est toi la responsable…
    donc tu vois, je te conseillerais plutôt le grand 😉
    merci et bonne journée!

    J'aime

  5. … trois frères et trois soeurs ! mes cadeaux…
    et, Adrienne, à propos de Jean-Pierre Verheggen, je l’ai glissé dans les commentaires précédents parce qu’on citait tel ou tel écrivain belge… c’était pas plus que çà… lui donner une petite place dans la fratrie !

    J'aime

  6. moi j’ai su lire à 5 ans merci à M Évano
    mes tricotages étaient plein de trous au grand désespoir de Célestine ma grand Mère
    je nage comme un caillou… pas de piscine et la Seine c’était trop beurck!!
    et j’ai eu 2 soeurs en cadeau …
    cadeaux de la vie c’est sûr !!
    bonne et heureuse année à toi et à toute ta maisonnée

    J'aime

  7. c’est sûr, Teb, je n’oublie pas ceux qui m’ont appris des choses 🙂
    quand je fais une maille à l’envers une maille à l’endroit, c’est encore un hommage à ma grand-mère Adrienne LOL
    merci à toi et bonne journée!

    J'aime

  8. J’ai un grand-frère, il a été tranquille pendant 12 ans et je suis arrivée, il me raconte que le jeudi aprés-midi il devait me surveiller pendant que maman partait faire ses emplettes (il a encore l’air d’être fâché …) 🙂
    Sinon je trouve que la famille c’est très bien dans le sens où justement il n’y a pas de sélection par affinités comme pour les amis et souvent cela réserve de belles surprises, c’est très enrichissant .
    « Je n’ai jamais rencontré d’hommes si ignorant qu’il n’eut queleque chose à m’apprendre « . Gallilée
    Bon week-end !
    Merciii aussi pour ton gentil commentaire sur mon blog 🙂

    J'aime

  9. J ai eu trois soeurs, elles habitent loin, l ainée est partie aux USA et y est décédée,la seconde vit dans la région parisienne, je m entend bien avec elle, ma soeur cadette à Bruxelles, ça va, mais son mari à peur quand je saigne du nez, , alors je n y vais plus.
    Pour l école j ai su lire à 7ans, mais l instituteur était un fénéant, il préférait nous promener dans la campagne.Il n est resté que deux ans , ensuite ils ont changé tous les ans, mes parents en ont eut assez et m ont mis dans une école religieuse, pendant 2 ans, et ensuite dans un lycée agricole, la enfin j étais plus heureux.
    Bonne soirée Adrienne
    Latil

    J'aime

  10. c’est sûr, Marcelle, l’arrivée d’une petite soeur ou d’un petit frère, ce sont des choses qu’on n’oublie pas et qui influencent dès le premier jour le reste de votre vie 🙂
    je n’avais que 5 ans quand on m’a annoncé sa naissance, mais je sais encore où j’étais, ce que je faisais, comment je me suis sentie et qui me l’a dit 🙂
    dommage, Latil, de ne plus venir à Bruxelles, non?
    et oui, un instit peut faire beaucoup de bien et beaucoup de mal!!!
    merci à tous et bonne soirée!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s