F comme fuyons!

carel weight 2

Quand Suzanne voit sortir de chez elle à toute allure, au risque de se casser une jambe sur une des marches de son escalier, le gamin de la maison d’en face; quand elle voit sa vieille voisine Jeannette en route pour une course chez l’épicier, hâter le pas en se tenant les oreilles des deux mains; quand même le garçon qui apporte les journaux prend cette tête-là, le regard anxieux tourné vers le dernier étage, elle sait ce qui lui reste à faire.

Elle pose tranquillement son tricot, va jusqu’au fauteuil où son mari est plongé dans ses mots croisés et lui tapote l’épaule:

– André, c’est le moment. A voir l’agitation des voisins, je pense bien que le jeune homme d’en face a commencé à accorder son instrument.

Alors tous les deux rangent leur appareil auditif avant que ne déferlent les sons du gaffophone.

***

Tableau et consignes chez Lakévio: Revenons à nos maisons! En voici une, en voici deux, en voici trois ! De quoi nourrir une vie de quartier, n’est-ce pas ? Les rideaux se soulèvent… On attend les commères… lundi !

43 commentaires sur « F comme fuyons! »

  1. Mon grand-père avait l’habitude de couper son appareil auditif. Quand il voyait qu’on lui parlait, il le rallumait.
    Passez un bon lundi loin des camions.

    J'aime

    1. ici je ne m’occupe que des conséquences pour les oreilles et je fais l’impasse sur les autres inconvénients, comme dans certains albums où on peut voir que le gaffophone affecte même la circulation aérienne ou fait tomber les poteaux de l’électricité comme de vulgaires mikados 😉

      J'aime

  2. Mode positif ON : Pas encore trop vieille pour apprendre, aujourd’hui j’ajoute gaffophone à mon cerveau.Mode positif OFF : Quelle inculture abyssale !

    J'aime

  3. Venant de chez Le Goût, j’ai craint un instant que ce ne soit aussi violent…
    Hé bé, je ne connaissais pas le gaffophone ; ça m’a l’air bien plus tonitruant que le telefon de Gaston !

    J'aime

      1. Mais si je connais Gaston et Mademoiselle Jeanne, mais pas souvenir du gaffophone. J’avais des accointances chez Dargaud, et je pense même y avoir rencontré Franquin dans les années 70.

        J'aime

  4. Ma mère me disait toujours:
    « Lorsque je veux rester dans ma tête je coupe le son aux hirondelles ( le nom qu’elle avait donné à son appareil auditif)  »
    Bien vu ton texte
    Bonne semaine et que chaque lundi nous rapproche avec nos bafouilles
    Amicales pensées d’Auvergne sous un rayon de soleil à l’instant T

    J'aime

    1. merci Rose! et oui nous avons rendez-vous chaque lundi 🙂
      (ma grand-mère appelait le sien « den ezel », l’âne, elle nous faisait beaucoup rire chaque fois qu’elle disait « hij fluit weer, den ezel! », le revoilà qui siffle, l’âne! parce que l’appareil, s’il était mal mis ou mal réglé, émettait un sifflement)

      J'aime

  5. Comme quoi, ce qui peut paraître un moins du à l’age, je veux parler de la surdité, s’avère être un plus ! Et pendant ce temps, ils peuvent lire tous les Gaston en chaussant leurs lunettes… La vie est parfaite, bravo à toi. Belle journée printanière, sous la glycine, c’est bien. brigitte

    J'aime

  6. Je me coucherai ce soir plus savante qu’hier : tu m’as fait découvrir le gaffophone ! et je comprends qu’on puisse couper ses appareils auditifs ! Bien vu… j’ai lu avec grand plaisir !

    J'aime

  7. Suzanne, c’était la tante de mon père … et moi, je ne porte pas -encore- d’appareil auditif.
    Mais quelle jolie histoire ! Je rêve du jour où l’Adrienne rassemblera ses écrits épars sur la toile pour en faire la chronique d’un quartier peut-être pas si imaginaire 🙂

    J'aime

      1. Je n’avais pas l’intention de payer 🙂
        Je voulais dire, rassembler quelque part -sur le blog par exemple. Et il ne s’agit pas de ton ambition mais de ma fantaisie …

        J'aime

      2. alors je n’ai pas bien compris la question 😉 tout est déjà sur le blog, et il y a les tags pour remonter les fils de ce qui se ressemble et s’assemble 😉

        J'aime

    1. je suppose que les appareils d’aujourd’hui réussissent à « filtrer » les bruits mais sans doute que beaucoup de bruit ambiant est gênant! il me gêne aussi, j’aime le silence 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s