F comme Figaro, Figarette

Je vous ai déjà parlé quelques fois du vieux monsieur à longue barbe grise, qui est mon premier sourire du matin, ma première et dernière causette du jour.

Celui qui me tient au courant de la météo, de son état de santé, des bruits qui courent sur les travaux présents et à venir 🙂 

Je sais désormais qu’il a un Figaro dans sa vie, lui aussi, une Figarette qui vient le coiffer à domicile.

– Vous ne remarquez rien? me dit-il un matin d’avril.

Me voilà bien embêtée pour deviner.

Heureusement, l’explication suit: sa coiffeuse est venue lui couper les cheveux.

– Je lui interdis chaque fois de toucher à la barbe, dit-il. Et bien, elle me la coupe quand même!

DSCI6153 (2)

Le vieux monsieur toujours rieur, même à barbe raccourcie, posant devant son jardinet juste avant la dévastation. Il avait de magnifiques rosiers d’un rouge sombre et velouté, des crocus, des tulipes et une profusion de campanules et de muscaris.

 

20 commentaires sur « F comme Figaro, Figarette »

  1. tu n’avais rien remarqué ? as-tu lu l’angoissant et terrifiant roman « la moustache », d’Emmanuel Carrere , dans lequel personne ne remarque que le personnage a rasé sa moustache ? dans un registre plus quotidien, combien de fois, mesdames, allons nous chez le coiffeur « changer de tête », et … PERSONNE ne le remarque ?

    J'aime

    1. quand il m’a dit « zie je niets? » « vous ne voyez rien? » je n’ai pas su à quel genre de chose je devais faire attention, et certainement pas à sa coiffure 😉
      et oui, la barbe à moitié plus courte, ça se remarquait…

      J'aime

  2. Regardé « Beaumarchais l’insolent » il y a peu à la télé – cela dit pour Figaro.
    Comme tu l’as dit hier, il y a des choses plus graves que de voir son jardin saccagé par des travaux, mais ce n’est pas gai, c’est sûr. Moins grave et moins triste que de voir un esprit humain, une personnalité dévastée par la maladie. Bravo à ton voisin pour le sourire quotidien.

    J'aime

  3. Que voici donc un voisin agréable si je compare avec une voisine que j’ai subie… On ne le voit qu’à moitié, mais il a une excellente bonne demi-bouille, et bien touffue!

    J'aime

    1. oui, c’est encore arrivé qu’on parle le même jour du même sujet 🙂
      je lui ai « coupé la tête » pour des raisons d’anonymat, bien sûr! mais les yeux sont plissés et rieurs aussi 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s