Stupeur et tremblements

Il vient d’avoir douze ans et depuis sa première année primaire, il s’occupe de programmation grâce à Coderdojo.

Il réalise d’année en année de « petites » inventions: un petit robot qui vous prévient que vous n’avez pas bu assez d’eau dans la journée, un autre qui scanne la voiture pour s’assurer que vous n’y oubliez ni le chien, ni le bébé, celui qui prévient lorsqu’un enfant tombe à l’eau dans votre étang ou votre piscine, celui pour un ami diabétique, permettant de se débrouiller tout seul pour lire son taux de sucre. Et même un système de gestion des absences pour son école en temps de covid.

Bref, un petit garçon heureux et créatif, qui n’a qu’une envie, dit-il, inventer des choses utiles pour aider les gens.

Cette forme d’intelligence suscite évidemment la plus grande stupeur admirative chez l’Adrienne, pour qui le plus grand exploit technologique récent a été l’autre jour de réussir à ouvrir dans le bon ordre les deux robinets permettant de régler la pression de l’eau pour sa chaudière au gaz.
Et de se pincer le doigt jusqu’au sang.

Ci-dessous une autre vidéo de Mauro à ses débuts, il y a quatre ans, avec sa petite sœur dans le rôle de l’assistante pour démontrer sa première invention, une barrière électronique qui s’ouvre avec un badge.

« En ik heb het helemaal zelf geprogrammeerd« , je l’ai entièrement programmé seul, dit-il fièrement du haut de ses huit ans, en avril 2017.

On lui souhaite de pouvoir garder la science heureuse encore longtemps.

20 commentaires sur « Stupeur et tremblements »

  1. Je suis admirative, mais je me pose une question, a-t-il connu une « enfance » lui qui débute son adolescence ?
    J’ai l’impression que ses inventions l’ont précipité dans un monde adulte bien avant l’heure…

    J'aime

    1. il a « joué » à programmer comme mon Simon d’hier a passé sa vie à jouer avec son petit vélo (et était fier de dire qu’il n’avait jamais ouvert un livre ;-))
      j’espère que Mauro a des parents qui lui offrent un peu plus d’équilibre…

      J'aime

  2. Tiens, ça me rappelle ce programme (dont j’ai évidemment oublié le nom) qui enseignait les rudiments de l’informatique au moyen d’une tortue. Ce Coderdojo m’a l’air vachement réussi. Programmer m’a toujours paru très formatif. Quand tu fais tourner le machin que tu viens de pondre, tu apprends à coup de bugs. 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s