F comme Fallen Astronaut

Fallen_Astronaut

Si vous demandez à la mère de l’Adrienne ce qu’évoque pour elle le 21 juillet 1969, elle vous dira que c’est la Fête Nationale belge et que ce jour-là, Eddy Merckx a remporté le maillot jaune… puis le Tour de France. La meilleure fête nationale du siècle 😉

Si vous le demandez à l’Adrienne, elle se souvient que cette année-là, à cause de la maison que les parents étaient en train de faire construire, la famille n’est pas partie en vacances en France.

Mais que le 21 juillet 1969, parents, enfants, oncle, tante et cousin étaient réunis dans l’appartement à la mer pour regarder la télé, où sur un petit écran en noir et blanc on entrevoyait plus ou moins un astronaute marcher sur la lune.

C’est à l’occasion de ce cinquantenaire que l’Adrienne a incidemment appris qu’il y avait sur la lune une œuvre d’art unique, due à un Belge: Fallen Astronaut, en hommage aux astronautes décédés, comme on peut le lire ci-dessous sans un article Wikipédia: 

Fallen Astronaut (littéralement l’« Astronaute tombé ») est une petite sculpture en aluminium représentant de façon stylisée un astronaute dans sa combinaison spatiale. Cette statuette, qui mesure environ 8,5 cm de haut, est l’unique œuvre d’art se trouvant sur la Lune, où elle a été déposée par Apollo 15 en 1971.

La sculpture a été réalisée par l’artiste belge Paul Van Hoeydonck à la suite de sa rencontre avec l’équipage d’Apollo 15 (dont David Scott) au début du mois de juin 1971. Cette statuette a trouvé une fonction trois semaines plus tard lorsque l’équipage, marqué par la mort de trois cosmonautes russes, a proposé à la NASA de s’en servir pour commémorer nominativement les astronautes et cosmonautes morts pour et pendant l’exploration de l’espace. Un certain nombre de consignes avaient été données à l’artiste : la sculpture devait être légère, solide, capable de supporter les variations de températures extrêmes à la surface lunaire ; elle ne devait pas permettre d’identifier en elle un homme ou une femme, ni même aucun groupe ethnique. De plus, en accord avec le souhait de Scott d’éviter une commercialisation de l’espace, le nom de Van Hoeydonck ne serait pas dévoilé au public.

source du texte en bleu (et suite) sur Wikipédia et source de l’image wikimedia commons

Stupeur et tremblements

flat earth society

C’est chez Liborio Butera, le 15 décembre dernier, que j’ai appris le mot et la chose: i terrapiattisti, ceux qui croient mordicus que la terre est plate. Aujourd’hui encore, oui.

Le 16 janvier, les Cafards relayaient sur leur blog un article de l’Express où il était question de la préparation d’une croisière en bateau dans le but de prouver que la terre est plate et entièrement bordée d’une sorte de mur de glace.

Ils ont leur site, la Flat Earth Society, et sont fiers d’être ce qu’ils appellent eux-mêmes « la voix de la raison ». Ils ont leur merchandising, bien sûr, et une ahurissante page wiki pour prouver, par exemple, par quelle conspiration on essaie de faire croire aux gens que la terre est ronde.

Bien. Bien, bien.

Ça donne évidemment très envie de se moquer, et je ne serai pas la dernière à m’esclaffer d’un ‘comment est-ce possible!’

Puis je relis ce que Liborio reprend d’un copain qui dit ceci (je résume un peu):

« Ils sortent toujours du lit avec le même pied et du même côté. Changent de trottoir pour un chat noir. Ne passent jamais sous une échelle. Se touchent les parties génitales quand passe un corbillard. Font une dépression quand ils cassent un miroir. Lisent l’horoscope. Jettent une pièce par-dessus l’épaule dans la fontaine de Trevi. Mangent des lentilles le dernier jour de l’an. Accrochent des fers à cheval au mur et une queue de blaireau dans leur auto. N’ouvrent jamais un parapluie dans la maison. Jettent du sel sur le bord de la fenêtre ou derrière le dos, à table. Font un vœu devant une étoile filante. Et bien sûr se moquent des terrapiattisti. »

On risque toujours d’être la risée de celui qui se croit plus malin que nous, c’est vrai. Mais quand même…  ça va fort, chez la Flat Earth Society. Très fort.

Juste un exemple: « Antarctica is sealed off from the rest of the world by ‘red tape’ […] that make exploration of Antarctica virtually impossible for anyone. »

CQFD 🙂

H comme horreur du vide

lakévio122

Dans le silence très relatif de la nuit chilienne, elle a senti avec terreur la terre gronder et trembler pendant de longues minutes, ne parvenant à se décider s’il valait mieux sortir de la chambre ou attendre tranquillement que ça passe.

Dans le silence très relatif de la nature finlandaise, en fond sonore parmi d’autres bruits et cris divers, le ‘zonzon’ de milliers de moustiques l’a finalement décidée à retourner se coucher à l’abri d’une maison et de sa moustiquaire.

Et là, devant le spectacle grandiose de l’infinité de l’océan, elle se demande quel idiot a été effrayé par « le silence éternel des espaces infinis ».

Le fracas assourdissant des vagues sur les rochers, les grondements de l’orage, voilà ce qui l’effraie et l’attire en même temps.

Bien campée sur ses deux jambes, les mains dans les poches de sa grosse vareuse au col relevé, elle admire le spectacle et se dit qu’il n’y a pas de meilleur endroit que cette bonne vieille terre.

Pour le silence éternel des espaces infinis, elle préfère passer son tour…

***

Tableau et consignes chez Lakévio, que je remercie. Il fallait utiliser cette citation de Blaise Pascal: « Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie »

Pour ceux qui veulent tout savoir sur Pascal et sur la nature qui n’a pas du tout horreur du vide…

Et pour ce qui est du silence sur Mars, voir ici 🙂

//fave.api.cnn.io/v1/fav/?video=us/2018/12/08/mars-sounds-win-orig-st.cnn&customer=cnn&edition=international&env=prod

 

D comme Daily Science

Test-effort-KULeuven-Dr-Guido-Claessen

Il était plus que temps que l’Adrienne et sa Tantine trouvent un moment pour prendre un cappuccino ensemble et se remettent au courant des nouvelles fraîches.

La Tantine a quatre enfants et son second fils est un grand sportif: il y a longtemps que le marathon ne lui suffit plus, il en est aux triathlons et autres excès du même genre.

– C’est sa drogue, dit-elle. On ne peut même plus dire que c’est un hobby, c’est beaucoup plus que ça.

Malheureusement, il s’est rendu compte qu’en plein effort, son muscle cardiaque fait parfois des siennes. 

Les spécialistes consultés ne lui interdisent pas le sport. Ils lui conseillent de s’y mettre… ‘mollo’. ‘Mollo’?

Vous avez dit mollo? 

A un Ironman?

3,8 km de natation, 178 km de vélo et un marathon (42,2 km), ça lui prend une dizaine d’heures et vous voulez qu’il y aille mollo?

Bref, l’Adrienne et sa Tantine s’inquiètent et espèrent qu’il pensera à sa femme et ses deux filles, qui ont plus besoin de lui que son vélo ou ses baskets.

info, article et source de la photo chez Daily Science.

Y comme Y a qu’à écouter Freddy!

equation-mercury

S’il est vrai que les maths, c’est de la poésie pure, que faut-il penser de l’équation ci-dessus, trouvaille d’un chercheur des Pays-Bas, un de ceux qui cherchent et trouvent, en l’occurrence la formule permettant de définir quelle chanson nous rendra heureux, à coup sûr.

Il suffit qu’elle corresponde à trois paramètres: « des paroles positives, un tempo de 150 battements par minute et des notes dans la tonalité majeure. »

Celle qui arrive en numéro 1 suivant ces critères, c’est celle-ci:

Si ça vous intéresse, l’article est ici, repris du Daily Mail en ligne.

Bon amusement!

E comme ectoplasme

Bien sûr, quand vous avez vu ce titre, vous avez pensé au bougre d’ectoplasme du Capitaine Haddock.

C’est normal, c’est aussi la première chose à laquelle l’Adrienne a pensé en voyant cette consigne de Walrus au Défi du samedi.

Mais le soir, en cherchant dans le programme télé s’il y avait quelque chose d’intéressant, elle est tombée sur ceci:

Chasseur de fantômes«Silent Jill», l’animatrice et youtubeuse, se rend en région Liégeoise en compagnie d’un chasseur de fantômes. Ensemble, ils explorent un sanatorium abandonné dans l’espoir d’assister à des phénomènes paranormaux.

Rien que ça.

En 2018.

On pourrait croire que les gens sont tous allés à l’école.

Qu’ils ont reçu un minimum de cours de sciences.

Qu’on leur a un peu ouvert l’esprit critique.

Mais au lieu de l’esprit critique, c’est esprit es-tu là

Bougres d’ectoplasmes!

ectoplasme

ectoplasme: émanation visible du corps du médium (Petit Robert, p.539)

Merci à Walrus et au Défi du samedi, où j’ai pris l’illustration.