20 romans

La semaine dernière, le magazine féminin que lit la mère de l’Adrienne se risquait à établir la liste des « vingt romans à lire au moins une fois dans sa vie ».

L’Adrienne, qui déteste établir elle-même ce genre de liste où il faut faire des choix, forcément arbitraires, nécessairement réducteurs, est néanmoins toujours très intéressée pour lire celles établies par d’autres. Elle s’arme donc de papier et de crayon pour noter les titres proposés.

Pas de surprise, en tête de palmarès, l’Etranger de Camus et le Petit Prince de Saint-Exupéry.

En dehors du domaine francophone, on ne s’étonne pas de trouver Orwell (1984) ou Oscar Wilde (The portrait of Dorian Gray) même s’il y a sûrement encore des tas de romans qui les valent ou qui leur sont supérieurs.

Soit.

Mais là où les sourcils se lèvent, c’est pour une Laura McVeigh ou pour Harry Potter à l’école des sorciers et deux ou trois autres dont on se demande comment ils méritent le libellé « à lire au moins une fois dans sa vie ».

Passe encore qu’il s’y trouve un roman d’Agatha Christie ou Mercure d’Amélie Nothomb 😉

34 commentaires sur « 20 romans »

  1. Et après, avez-vous dû courir à la bibliothèque pour ramener à Madame Mère  » Harry Potter à l’école des sorciers » qu’elle n’avait pas encore lu?
    😉

    J'aime

      1. C’est une sombre histoire de femme à qui l’on a dit qu’elle était défigurée et de l’environnement (prison?) de laquelle on a fait disparaître tous les miroirs et qui un jour s’aperçoit dans une flaque de mercure qu’il n’en est rien.
        Je suis de ton avis, elle est toujours meilleure dans ses récits autobiographiques.

        J'aime

  2. Lorsque j’ai pris ma retraite j’ai choisis 50 livres à relire dans ma bibliothèque, cela allait de la Comtesse de Ségur à Garcia Marquez, je pensais un livre par semaine, c’est l’affaire d’une année ! Chaque année, je me dis, il faut que tu t’y remettes … les livres à découvrir et les livres d’étude ont eu raison de cette résolution

    J'aime

    1. à l’université notre prof de littérature nous a dit un jour que nous n’aurions jamais le temps de lire tout ce que nous aurions envie de lire, et que par conséquent il fallait privilégier la qualité de la lecture plutôt que la quantité…
      je n’avais pas vingt ans, je ne l’ai pas cru 😉
      mais je me suis très vite rendu compte qu’il avait entièrement raison…
      conclusion: continuez comme vous faites 🙂

      J'aime

  3. J’ai pour ma part été guéri assez tôt de la manie des listes, dès l’école secondaire, où je voyais les listes de livres à lire OBLIGATOIREMENT comme une entrave à ma curiosité boulimique de lecteur. Je n’ai d’ailleurs jamais non plus adhéré au culte du piédestal sur lequel il serait de bon ton de hisser tel ou tel écrivain. Pour moi, le bon écrivain est celui qui me touche, dont j’ai envie de lire d’autres livres, et tant pis, où même tant mieux, s’il n’est pas repris dans le catalogue des incontournables.
    Ceci dit, j’ai bien mon petit panthéon personnel, mais il fluctue au fil du temps, et je préfère le garder pour moi.

    J'aime

      1. Ca doit être la traduction de « Pierre qui roule » dessiné par Lax d’après « the Hot rock ». Ils en ont fait aussi le film « Les quatre malfrats » avec Robert Redford.

        J'aime

  4. Quelques bouquins m’ont marqué particulièrement.
    Camus évidemment mais aussi La Boëtie qui m’a fait toucher du doigt des choses qui sans lui ne m’auraient pas sauté à l’esprit dans mon adolescence (j’ai même été jaloux de n’y avoir pas pensé tout seul, c’est dire combien on n’a peur de rien à 16 ans… 😉 )
    Et puis, surtout, parce que je l’ai lu et relu : La divine comédie.
    C’est un peu comme la Bible ou Le Capital : chacun y trouve ce qu’il y cherche. 😉

    J'aime

    1. je connais ce sentiment, de vouloir avoir été le premier (ou la première, dans mon cas) à avoir eu une idée qu’on trouve tellement juste et si bien exprimée qu’on la reconnaît 😉

      J'aime

  5. D’accord pour Camus et Saint-Ex., que je n’aurais peut-être pas mis si près du premier. A côté de « 1984 » d’Orwell, j’ajouterais « Le meilleur des mondes » d’Huxley. Pas sûre d’arriver à réduire à 20 tous mes titres phares personnels, pas sûre du tout. Et je sais quel écrivain je mettrais en premier ;-).

    J'aime

    1. je n’ai rien contre Harry Potter, j’ai lu le tome 1, à l’époque, pour me faire une idée (en prévision du jour où j’aurais des élèves qui l’auraient dévoré ;-)) mais je ne le mettrais pas dans le top 20 des œuvres intemporelles que chacun devrait avoir lues 😉

      J'aime

  6. Un lecteur assidu n’aura pas assez d’une vie pour lire ce qui se publie en une seule journée!

    Ces listes m’étourdissent même si… j’aime y retrouver des titres que j’aime (sic).

    Évitons l’angoisse de ne pas pouvoir TOUT lire, apprécions le livre que l’on a entre les mains.

    GL

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s