B comme Black

Moors Blackamoors | Journey to the Source

Tout comme la statue de ce saint Maurice noir dans la cathédrale de Brandebourg, qui date du 13e siècle, la figure de l’homme noir est rarissime dans la littérature de la même époque.

En néerlandais, le tout premier personnage littéraire à la peau noire est Moriaen, dans une chanson de geste du cycle arthurien.

L’oeuvre originale date des environs de l’an 1200 en dialecte flamand (Flandre Occidentale et sud de la Flandre Orientale) mais les manuscrits qui la reprennent ont été rédigés un siècle plus tard en dialecte brabançon de la région de Louvain (Veltem): à la rime, on a gardé le vocabulaire d’origine, à l’intérieur des vers on a choisi les mots brabançons.

Contrairement aux autres héros arthuriens, comme Lancelot, Gauvain, Perceval… Moriaen n’a pas son équivalent dans les différentes langues européennes ayant une littérature de la « matière de Bretagne ».

Son père est Acglavael (Agloval), frère de Perchevael (Perceval), et sa mère une reine mauresque. Sa quête à lui a pour but d’obtenir la reconnaissance paternelle (la légitimité) et de réunir ses parents par le mariage. 

Doe was di swarte ridder blide
Ende scoet ane lanceloets side
Ende ontecte sijn hoeft al daer
Dat pec sward was oppenbaer
Het was di sede vanden lande
More sijn sward alse brande
Maer dat men an ridders soude prisen
Haddi also scone na sire wisen
Al was hi sward wat scaetde dat
An hem was sake di hem messat
Ende hi was langer een haluen voet
Dan enech ridder bi hem stoet
Nochtan was hi van kinscen dagen
Hem begonst so wel behagen
Doe hi horde hare tale
Dat si spraken van acglauale
Dat hi knilde ter eerden neder
Ende walewein. hiuen op weder
Ende seide hem die niemare
Dat haer gelijc een bode ware
Ende behorden tarturs houe
Di werd was van groten loue
Ende si voren beide te male
Percheuale. soeken met acglauale
Die de coninc. beide begeert

***

source de l’illustration ici.

30 commentaires sur « B comme Black »

  1. L’an passé, Saint Maurice avait remplacé Zwarte Piet lors d’une fête de Saint Nicolas organisée au Musée de l’Afrique à Tervuren.
    On en avait beaucoup parlé à l’époque.

    J'aime

      1. Ce sont les blancs qui attaquent et qui déterminent donc le lieu et la profondeur de l’assaut, les noirs sont bien obligés de défendre là où ça se passe.

        J'aime

      1. Pour être le spectateur ébaubi de jeux télévisés en tous genres, je crois pouvoir t’assurer qu’il y a plus de Français qui ne connaissent pas Chrétien de Troyes que l’inverse. L’andouillette du même endroit par contre… 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Pour aller dans le sens de ce que dit l’oncle Walrus, c’est vrai que les seuls personnages noirs de la littérature qui nous viennent à l’esprit sont le Vendredi de Robinson Crusoe et Razibus Zouzou (Bibi Fricotin !).

    Et, non, je ne l’oublie pas : Atmen Banania !

    Oh, je ressors !

    J'aime

  3. En cette matière, je ne suis pas allée plus loin que les extraits de Lagarde & Michard. Merci de nous faire découvrir Moriaen – à rapprocher de « Maure » ? – et ce beau saint Maurice.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s