V comme voyage, voyage

– Je ne comprends pas, dit la mère de l’Adrienne au téléphone, toi qui aimes tant le train, pourquoi tu veux absolument venir en auto!

Il faut trois secondes à l’Adrienne éberluée pour savoir comment y répondre calmement:

– Mais tu sais bien qu’il y a ces cadres? Ces deux peintures que tu voulais garder?

Sans compter qu’ils encombrent le couloir depuis deux ans. Le plus grand fait 128 cm sur 100, même pas sûr que ça y rentre, dans la voiture achetée spécialement avant les vacances au lieu d’attendre la fin de l’année.
Et qu’il y a aussi un gros sac avec des affaires que la mère avait oubliées à l’appartement, le jour du départ et qu’elle a bien demandé de lui apporter.
Comment mettrait-on tout cela dans une valise dans le train?

– Oh! fait-elle, ces cadres! Tu peux les garder!

Et elle ajoute même:

– Tu n’aurais jamais dû les prendre chez toi!

Faites donc plaisir au gens 😉

***

Bref, aujourd’hui l’Adrienne prend la route pour aller passer huit jours chez sa mère.

28 commentaires sur « V comme voyage, voyage »

  1. Au dessus de notre garde-robe, nous avons un grand sac contenant différents objets, dont un cadre, que la nièce d’une de nos voisines décédées nous a demandé de garder le temps qu’elle vienne les récupérer depuis Amboise. Ça fait trois ans qu’il attend… 😉
    Bon voyage sur les routes de France !

    J’aime

    1. le comble c’est que le grand cadre n’entre pas du tout dans ma nouvelle bagnole, elle fait deux ou trois centimètres de moins en largeur, j’ai juste pris la toile peinte, me reste le cadre 😉
      bon, je me prends encore un café et j’y vais, merci!

      J’aime

  2. Bien emballés ces cadres et autres … la SNCF transporte tout 🙂
    On peut voyager et tout faire voyager , chose impossible n’existe pas …
    J’ai ramené un tapis de Tunisie bien emballé il a fait le voyage dans l’avion 🙂
    Bon dimanche Adrienne
    Il pleut …

    J’aime

    1. l’encadrement de la grande peinture, j’ai dû le laisser dans mon couloir, où il me gêne depuis deux ans, ma nouvelle bagnole fait apparemment deux centimètres de moins, il n’y rentrait pas 😉
      j’ai pensé à toi en passant près de Clermont (dans la pluie et le brouillard ;-))

      J’aime

  3. Tous ces soucis nous ont été épargnés : L’appartement de ma mère fut vidé par des gens venus le refaire après qu’elle est morte.
    Le reste, nous l’avons perdu quand le garde-meuble a été dévasté par la tempête de 1999.
    Mais comme nous le disons régulièrement « ce ne sont que des choses… »

    J’aime

  4. Après deux ans, les choses oubliées ont prouvé qu’elles n’étaient pas essentielles.
    Alors, pourquoi s’en encombrer?
    Profitez bien de votre famille là-bas dans le sud.
    Je vous embrasse.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s